Si ce n'est pas fait,  vous n'avez plus que  jusqu'au ex 25 Mai ( mais désormais prolongation jusqu' au 8 Juin - 13h30-18h30 ) pour voir l'exposition MAURICE DE VLAMINCK à l'Atelier Grognard  -  Rueil-Malmaison (92).

Les expositions de l'Atelier Grogniard sont toujours réussies et celle ci ne déroge pas à la règle. Deux salles, dont une très grande, pour environ 85 à 100 pièces ( je n'ai pas compté..) . Accrochage bien aéré, bien  réparti, toiles bien éclairées.

 

Le travail de Maurice de Vlaminck (1876-1958) n'avait pas été montré dans son intégralité depuis 1956 à la Galerie Charpentier-Paris, peu avant sa mort, puis 1987 : rétrospective  à Chartres.  La belle exposition de 2008 du Musée du Luxembourg ele, ne couvrait que la première partie de son oeuvre, (1900-2015). Elle m'avait permis de découvrir en particulier les poteries de l'artiste, une céramique épanouie, plénitude des formes, et dans  ses bleus et verts superbes. Honte à moi, je ne les connaissais pas...

La Ville de Rueil Malmaison -où il a vécu avec son épouse de 1902 à 1912-  y a rémédié en nous faisant découvrir l'ensemble des périodes de son oeuvre.

 

Belle exposition ou l'on embrasse les différentes périodes et thèmes chers à cet artistes, campagne, ville, mers -  angoissantes ou plates, et, plus rares, ses natures mortes  ou l'on sent parfois l'influence de Soutine ou des peintres hollandais (pour la composition de la grande nature morte qu'il gardait dans sa salle à manger (pas ma préférée toutefois ) ainsi que  divers bouquets. 

Vlaminck c'est une de mes "madeleines".  A l'atelier de Mme Melet, mon prof de jeunesse(super ! ex beaux arts et Arts déco de Paris , mais oui) nous faisiions de temps en temps des copies. Méthode ancienne : on apprend par les maitres (et je trouve toujours cela intéressant) et, entre autre, de Vlaminck ! Nous en avons copiés plusieurs des vlaminck. Ah ses  ciels de , au bleu de prusse , ((et pas un autre s'il vous plait, c'est impossible) . les empatements,  ses bleus, ses jaunes,ses marrons posés en touches vigoureuses ...Ca laisse des traces quand on a  10 ans ! donc vlaminck, je zieute avec un oeil familiarisé. Du connu de l'intérieur si l'on peut dire.

J'avais déjà vu la précédente expo vlaminck il y a quelques années au luxembourg je crois, oùlà il y avait, en plus, ses poteries admirables,  ( je ne savais alors pas qu'il avait donné dans le genre), mais s'était différent. Il y avait des pièces maitresses, beaucoup, interessantes. 

Ici, de belles pieces, certes, mais surtout, on voit  son évolution .un peu en raccourci  Débuts classiques, impressionnistes, et puis plein de choses. , du tatonnement, des inflluences, et puis sa patte. Et des croquis, des  dessins.

Les oeuvres présentées sont globalement empreinte d'une certaine tristesse, me semble t il, et peuvent parfois paraitre un peu "datées" , on y trouve trace des diverses influences qu'il a traversé, mais il se les ait alors complètement et magistralement appropriées. Je serais restée assise devant certaines un temps fou, si cela eut été possible, tellement la pâte est belle !!!  Je suis démodée peut être, mais j'aime la belle matière.  

Richesse de la couleurs, fougue de la touche, magnifiques juxtapositions , une lumière ...!   que du bonheur. Certains tableaux de ville exposés , 2 entre autres sont exceptionnels . composition, couleurs dans les brique, très légère influence cubiste re-appropriée,..  dommage, pas pu les photographier !!!   et je ne les ai pas revues sur Internet.  J'aurai du acheter  le catalogue de l'exposition , mais bon, suis pas Crésus.

 Sa nature toute de vert, rouge éclatant et bleu de Prusse , ses mers angoissantes (tiens , lui aussi est fasciné par l la mer) , ses neiges si triste,  sa beauce éclatante, J'ai adoré  sa dorade ! quelle applications de glacis, lissage pour le fond et le ventre de la dorade;  Je me suis faite un peu charier par mes amies devant mes glapissements sur sa technique. 

Poteries quasi absentes. Dommage, j'en aurai volontier revu une.

Une petite vitrine  présentants quelques gravures, et un bois. 

 

Inutile de refaire le monde : Pour plus de renseignements et 2 videos sur l'exposition  , dont une  présentation par la commissaire d'exposition, Véronique Alemany  , voir ici .

Je n'ai pu prendre de photos, interdit par le règlement ! mais vous trouverez dans les divers articles de presse  articles certaines des oeuvres présentées 

"La vue de la Mer me plonge toujours dans une angoisse profonde"

"La mer me fait peur, et je me sens faible, chétif, et impuissant"

M.Vlaminck

Retour à l'accueil